0
FrançaisEnglish

10, rue du château - 6990 Hotton

Tél. : +32 494 65 36 83 |

Nous contacter

» » Slugs versus Bird/Buck shots
Photos de munitions en Cal.12

Slugs versus Bird/Buck shots

mardi 19 janvier 2021

 

Blessures causées par les Slugs versus celles des Bird/Buck shots

 

De retour d'un stage refresh autour de l'uttilisation du shotgun durant lequel nous en avons profité pour discuter ballistique et premiers soins avec les participants, je me replonge dans mes cours de médecine tactique et vous livre ici quelques informations.

 

Il est à noter que les blessures par slug ont reçu peu d'attention de la part des études médicales alors que les blessures par birdshot ont été plus largement étudiées.

 

Illustration : pénétration d'une buck shot dans la gélatine

 

On peut trouver une étude (Davis, Cogbill, Lambert, 1998) qui compare 22 blessures par birdshot et 13 blessures par slug et qui ont été étudiées sur une période de 14 ans.

Ce qui ressort des résultats de cette étude plutôt conséquente est que les blessures aux extrémités et les blessures thoraciques ont été les plus nombreuses dans les deux groupes.

L'incidence des atteintes aux vaisseaux sanguins et aux nerfs était similaire pour les blessures slug et birdshot et le taux d'infection des plaies était de 38% pour les slugs contre 32 % pour les birdshot.

 

Une greffe de tissus a été plus souvent nécessaire pour la reconstruction après une blessure par slug.Une invalidité à long terme a été documentée chez 15 % des patients souffrant de blessures par birdshot et 23 % de ceux souffrant de blessures suite à une slug.

Malgré les similitudes dans la localisation des blessures et les résultats, les différences balistiques entre les slugs et les birdshots ont entraîné des différences significatives dans les caractéristiques des blessures et l'étendue de la blessure avec des conséquences importantes sur la guérison et le type de traitement.

 

 

En résumé et sans surprise, les slugs font plus de dégâts, sont plus mortelles, se traitent plus difficilement et font risquer l’infection plus souvent que les birdshots.

 

Sur le lieu de blessure, à notre niveau que peut-on faire ?

 

SEGE, puis sortie du kit et MARCHE, ni plus ni moins.

 

Stay safe sharp and ready !

 

 

Nous vous recommandons