0
FrançaisEnglish

10, rue du château - 6990 Hotton

Tél. : +32 494 65 36 83 |

Nous contacter

» » Interview de Joël SCHUERMANS en pleine expédition Honda France-Japon avec Solutions Trauma!
Interview de Joël SCHUERMANS en pleine expédition Honda France-Japon avec Solutions Trauma!

Interview de Joël SCHUERMANS en pleine expédition Honda France-Japon avec Solutions Trauma!

vendredi 23 juillet 2021

SOLUTIONS TRAUMA : PARTENAIRE DE L’EXPEDITION HONDA FRANCE-JAPON 2021

 

ÉPISODE#1

 

Solutions Trauma cherche à développer les meilleurs produits possibles, car nous savons que le jour où nos clients en ont besoin, c’est lors d’un moment critique.

Pas de place pour l’approximation donc ! Pour y parvenir, au-delà de notre grande expérience et des tests « terrain » que nous faisons pour tout ce que nous concevons, au-delà de l’attention que nous portons aux retours d’utilisateurs, nous ne manquons jamais d’envoyer nos produits dans les conditions réelles les plus éprouvantes pour analyser comment ces produits se comportent dans des situations environnementales ou d’utilisation exigeantes.

 

Quand Joël Schuermans, un des co-fondateurs de Solutions Trauma a été retenu pour être le médic de l’expédition Honda qui entraîne une équipe de 20 personnes dont 12 motards sur les routes et pistes du monde depuis la France jusque Tokyo en passant par Vladivostok, nous avons sauté sur l’occasion pour y intégrer du matériel Solutions Trauma.

Roll-Up, kit Travel, Kit Compact, porte-garrot SICH, équipent le médic et sont transportés dans le 4x4 d’assistance ou sur l’homme en fonction du matériel.

Chaleurs extrêmes, poussière, transpiration, ballottages en Pelicase®, rentrées et sorties à répétition dans le véhicule, utilisation réelle, ces équipements vont tout connaître au long des 25 000 km du parcours.

 

Bien sûr, nous vous parlerons de ces retours d’expérience en détail dans les prochaines newsletters.

Dans ce rendez-vous avec vous que sont nos newsletters, nous demanderons durant les 3 mois de cette expédition à Joël Schuermans un bref compte-rendu de l’avancée de l’expédition et de ses enseignements au niveau matériel.

 

Alors, si vous ne voulez pas rater ce rendez-vous, abonnez-vous et si vous connaissez des personnes que ce type d’information peut intéresser, faites tourner !

 

Solutions Trauma : Alors Joël, l’expédition a démarré il y a 17 jours, comment est-ce que cela se passe ? Et au niveau matériel ?

 

Joël Schuermans : La caravane se compose de 12 motards Honda et d’un staff de 6 personnes avec l’équipe vidéo incluse et a démarré de Paris pour traverser ensuite toute l’Europe et les Balkans. On peut dire que les choses sérieuses ont commencé après Istanbul et que les très sérieuses vont commencer après notre entrée en Iran prévues dans les jours qui suivent. Les conditions sont rendues difficiles par la chaleur qui peut avoisiner les 40 et parfois 45°C. C’est éprouvant pour les hommes, mais aussi pour le matériel. En ce qui me concerne, je dois être capable d’assurer la prise en charge d’un blessé en cas d’accident grave, une chute par exemple, mais aussi pour tous les petits bobos quotidiens et maladies ou malaises. Pour le matériel, ma préoccupation principale va vers les colles utilisées divers matériels et notamment par les pansements thoraciques, autre point important pour moi : la « survie » des médicaments en zone très chaude.

Je fais quelques tests avec les pansements thoraciques, mais j’attends la zone aride iranienne pour poser un avis clair sur ceux utilisés par Solutions Trauma, qui jusqu’à présent me donnent satisfaction.

 

Je porte quotidiennement un kit Compact, car même si je dispose d’un matériel collectif conséquent, il n’est pas toujours près de moi et si quelque chose devait survenir en ces instants, mon kit Compact serait ma seule bouée de secours pour me traiter ou traiter un des participants, voire une personne qui n’a rien à voir avec l’expédition.

Je suis très agréablement surpris par le confort du Traumapouch® avec ce kit. Car, je porte également à la ceinture un multi-tool Leatherman® Charge et une pochette avec le téléphone satellite et je transpire beaucoup, car le véhicule n’est pas climatisé. De plus, je rentre et je sors du Toyota 4x4 des dizaines de fois par jour.  Malgré tous ces points, même si je suis content de retirer cette ceinture en fin de journée, à aucun moment de la journée je ne me dis « c’est insupportable de porter ce matériel ». Je suis juste satisfait de le savoir là, prêt au cas où.

 

Solutions Trauma : Merci Joël et à bientôt pour un nouveau compte-rendu. Bonne mission !

 

 

 

 

 

 

Nous vous recommandons
L’administrateur du site est actuellement en ligne ! Discuter